Etude « Précarité énergétique et Santé environnementale » – Le Conseil Médical en Environnement Intérieur (CMEI)

Selon la loi Besson du 31 mai 1990, « Est en situation de précarité énergétique […] une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ». La mauvaise performance thermique des logements et la vétusté des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire conduisent souvent les ménages les plus modestes à une situation d’impayés ou d’auto-privation par crainte de factures d’énergie trop élevées.

Souhaitant mettre en visibilité les conséquences sanitaires de la précarité énergétique, le Conseil Départemental de Seine Saint-Denis a lancé en 2017 un appel à projet intitulé « Précarité énergétique et Santé environnementale ». L’expérimentation doit favoriser le rapprochement entre les acteurs des secteurs sanitaire et social d’un côté, et les acteurs de l’énergie et de l’habitat de l’autre.

Lauréate de cet appel à projet, l’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique (A.P.P.A.), mobilisée sur la constitution d’un réseau d’acteurs autour d’un service de conseil médical en environnement intérieur (CMEI) en Seine-Saint-Denis, réalisera en 2018 environ 20  visites-conseil CMEI gratuites sur le territoire du 93, chez des patients :

  • souffrant de troubles respiratoires chroniques
  • identifiés par un médecin prescripteur (pneumologue, allergologue, ORL, pédiatre,…)
  • ET vivant dans un contexte de précarité énergétique 

Si vous pensez qu’un de vos patients entre dans le cadre de l’étude, et que vous souhaitez le faire bénéficier d’une visite CMEI, la demande d’intervention se fait via un simple formulaire.

Télécharger le formulaire de demande de visite CMEI