L’eau de javel augmente les infections ORL

Utiliser de l’eau de javel comme nettoyant domestique augmente les risques d’infections ORL (nez-gorge et oreilles) et respiratoires chez les enfants, selon une étude publiée dans la revue Occupational and Environmental Medicine.Le centre pour l’environnement et la santé en Belgique a mené une étude sur 9 102 enfants âgés de 6 à 12 ans, issus d’écoles primaires situées dans trois pays européens, l’Espagne, la Finlande et les Pays-Bas, pour évaluer l’impact de l’utilisation de l’eau de javel sur les risques d’infections ORL et respiratoires.

Les résultats de cette enquête a révélé que le nombre et la fréquence des infections est plus élevé dans les foyers utilisant régulièrement l’eau de javel comme nettoyant domestique. Ainsi, le risque d’attraper la grippe augmente de 20 % et celui d’avoir une amygdalite (inflammation bactérienne aiguë des amygdales) de 35 %. Pour obtenir ces conclusions, les chercheurs ont pris en compte les divers facteurs de risque comme le tabagisme passif, l’éducation parentale ou la présence de moisissures.

Ces observations s’expliquent par deux raisons selon les scientifiques. « Les propriétés irritantes des composés générés par l’eau de javel peuvent endommager les parois des voies respiratoires favorisant l’infection de la flore locale. D’autre part, les produits ménagers à base de javel bloquent les réactions immunitaires de l’organisme » analysent les chercheurs.

«C’est un vrai problème de santé public renforcé par les dires de la publicité vantant les mérites de l’eau de javel pour éradiquer les microbes. Elle en appelle aussi à la nécessité d’études plus détaillées sur le sujet », conclut le Dr Lidia Casas.

 

En savoir plus…